mercredi 12 juin 2013

Architecture (encres sur papier)

Formes cubiques, en longeur, dicrétes, volumineuses,
découpage de béton dans le ciel, fenêtres lumineuses.
Petits rectangles, format carré, masse impressionnante,
espace vide, soudain habité par un mariage de ciment et de plantes.
Délicatesse d'une dentelle de pierre,
légèreté d'une corniche en verre.
Edifices, structures, bâtiments,
logent sur des pelouses, du goudron, des cailloux blancs.
Bruxelles rencontre Lyon d'aujourd'hui, d'hier, de demain,
un château distingué côtoie un immeuble chic et ancien.
Hauteur vertigineuse, idées monumentales,
splendeur unique, mélange colossal.
Sur un toit, on voit les tuiles des autres, orangés,
depuis la rue, ceux-ci sont comme mangés.
Le vert des arbres jongle avec le gris des murs,
l'eau antracyte se glisse sous les ponts tel un murmure.
Une cheminée contemple une antenne ,
des volets habillent une facade sereine.
A droite une église baroque, ici une demeure bourgeoise,
là une tour, une cage à poules, un prieuré en ardoise.
Aligement des matières au milieu de la nature,
disparition de déserts avec des lignes pures.
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire